A comme Azrayen

Mon coeur se désagrège et coule goutte à goutte, pareil à la bougie qui du fond de sa lampe se consume. (T.1, p.63)

AzrayenLecture intégrale du rayon BD !

Azrayen/ Historique/ T-1,2 / Série finie / 1998-1999 / Scénario : Giroud. Dessin : Lax / Ed. Dupuis /

A la première impression, on sent le roman graphique léché, le trait est fin (et assez anguleux), expressif, les décors sont réalistes… La lecture confirme rapidement qu’on tient là une histoire sérieuse qui prend corps en Algérie durant la guerre. En 1957 plus précisément et en Kabylie. On y suit les pérégrinations d’une section française de quelques dizaines d’hommes qui part à la recherche d’un lieutenant subitement disparu dans les montagnes avec sa troupe. Au fil des villages, de la piste et des embuscades, on découvre le quotidien de la guerre chez les civils, les maquisards, les militaires… C’est très réaliste, et tout en faisant habilement progresser l’histoire, les auteurs pointent du doigt ces contradictions intenables dont sont faites les guerres : les familles qui se déchirent, les amis qui se trahissent, les injustices, les ordres absurdes, les bavures… Tout ça est diablement subtil et efficace. Alors, le fameux lieutenant, surnommé “Azrayen, l’ange des ténèbres” par les locaux. Qu’est-il devenu ?… La chute de l’histoire est assez terrible, ce qui ne gâche rien !

Mon avis : A lire

Détails sur la série chez Bédéthèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*