A comme Atalante

- Hé hé hé, sacré tempérament ! Elle me plait bien, moi cette gamine !
Qu’est-ce qu’on fait ?
- On la suit !

 

atalanteLecture intégrale du rayon BD !
Atalante / Heroïc Fantasy / T-1,2,3 / Série en cours / 4 tomes parus de 2000 à 2009 / Scénario & dessin : Crisse / Ed. Soleil /

Au feuilletage, je découvre un dessin franchement caricatural, style dessin-animé franco-belge, mais avec des décors précis et détaillés… Un peu comme du Asterix, mais sans les gros nez ! Pas vraiment dans mes goûts d’aujourd’hui, mais il faut bien dire que c’est complètement maîtrisé et que ça fonctionne bien. L’histoire prend place dans une Grèce antique-fantastique, on croise donc des tas de bestioles mythologiques aux moeurs étranges, et le luxe de détails dans les costumes, les coiffures, les peintures tribales plongent parfaitement dans l’ambiance.
A la lecture, l’histoire est moins enfantine qu’en apparence, et elle reprend habilement les codes de l’Illiade et de l’Odyssée pour nous les resservir avec humour : on va suivre l’équipée d’une bande de fanfarons nommés Jason, Orphée, Hercule, Castor, Pollux… 50 argonautes qui partent à la chasse au trésor. Parmi eux, une seule femme, Atalante, va se faire sa place au milieu de cette bande de gros machos. Heureusement, pour elle, elle a tous les arguments qui vont avec… Belle, rapide, intelligente, protégées par les déesses, mais un peu maudite également, car elle restera a jamais seule et solitaire…
Le premier volume nous narre l’enfance de la petite chasseresse chez les centaures, son retour chez les humains, puis ses épreuves pour intégrer l’équipage des argonautes. Le deuxième tome envoie tout le monde sur une île ou les habitants masculins ont été transformés en dauphins (encore une malédiction à révoquer), et où les femmes ont désormais le pouvoir…. Mais elles se sentent un peu seules quand même ! J’ai trouvé cette histoire là très plaisante à lire avec un bon équilibre humour/action-débridée. Dans le le troisième tome l’équipage doit  affronter de la secte et du gros minotaure, mais là, j’ai moyennement accroché. J’ai donc arrêté, mais en tout cas, c’est plutôt une bonne surprise.

A mon avis : A lire
Détails sur la série chez Bédéthèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*