A comme Alef-Thau

Pour obtenir ce que tu désires, je te demanderai un oeil… Ma connaissance se paye… T.2 pl.5

alef-thau

Lecture intégrale du rayon BD !
Alef-Thau / Heroïc Fantasy /
Tome 1 à 6 / 8 tomes depuis 1988 /
Série finie / Par Arno

Première approche : On aime ou on aime pas le dessin épuré d’Arno, mais en tout cas les premiers tomes ont le mérite de proposer un univers graphique original avec des créatures de fantasy assez typées. Le dessin va en se simplifiant au fil des albums et les décors ont tendance a disparaître de plus en plus, mais cela reste assez stylé.
A la lecture : Les 3 premiers tomes sont écrits dans les années 80 par un Jodowrosky au mieux de sa forme : Aleph-thau est un conte cruel qui mélange la fantasy et des éléments de SF. Ceux qui détiennent la technologie semblent avoir créé la planète de toute pièce pour leurs propres fins : permettre à une femme, une des leurs, d’en devenir la reine absolue… Sauf qu’elle n’en a pas trop envie ! Toutes les autres créatures ne seraient que des illusions, dont notre héros Alef-Thau, un enfant tronc qui va progressivement retrouver ses bras et ses jambes en accomplissant moult épreuves héroïques… Arrivera t’il a conquérir l’amour de la belle immortelle promise à un destin de tyran ?

Des héros têtus comme des mules et beaucoup de péripéties, tels sont les ingrédients d’Alef-thau. Il y a d’ailleurs tellement de péripéties que ca finit par devenir un peu téléphoné et desservir l’histoire : une nouvelle épreuve attends Alef-thau toute les doubles pages environ, puis celle-ci est franchie avec succès dans la double page suivante pour qu’ensuite il lui retombe un truc au coin de la gueule… un véritable catalogue de clichés ! Mais bon, tout ça se lit bien… jusqu’au moment ou on se rend compte que finalement, ce chemin bardé d’épreuves ne mène à pas grand chose d’intéressant… La fin du cycle est même parfaitement ridicule, tout est réglé en deux coups de cuillères à pots, tout est joli et tout est beau, on est bien loin de l’univers désespéré du début… Au bout de 6 tomes, c’est bien dommage.

A mon avis, c’est à désherber, on a fait beaucoup mieux dans le genre depuis…

Détails sur la série sur Bédéthèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*